L'origine du Foie Gras

Mais qui a bien pu un jour avoir l'idée de gaver des animaux pour ensuite manger leur foie ? C'est une très longue histoire ....


Une spécialité bien française


La France est aujourd'hui le premier producteur, consommateur et exportateur de foie gras au monde. Mais cette spécialité est surtout l'apanage de 5 grandes régions qui sont les principales productrices du foie gras français : L'Aquitaine, les Midi-Pyrénées, la Bretagne, les Pays de la Loire et l'Alsace. Ce mets raffiné est l'un des emblêmes de la gastronomie française à l'étranger et depuis 2006 a été ajouté à la liste du « patri­moine culturel et gastronomique protégé en France »


L'origine du gavage


Depuis la nuit des temps, les palmipèdes : oies, canards, cygnes sont élevés sous toutes les latitudes. On sait que dans le monde antique, ces élevages étaient nombreux. Et l'on sait également qu'il y a plus de 6 000 ans on engraissait déjà les oies. Mais comment cette idée de gavage est-elle apparue ?


C'est en fait grâce à la divination que cette pratique devint populaire. En effet, durant l'Antiquité, il était courant de lire dans les entrailles des animaux sacrifiés aux dieux. Mais il n'était pas question de gaspiller ces dits animaux qui étaient bien sûrs mangés à l'issue du rituel.

C'est ainsi que furent dégustés les premiers foies gras.


Le foie des oies sauvages était le plus apprécié notamment en Egypte. Les Egyptiens, intrigués par cet organe imposant et délicieux, décident d'observer le comportement des fameux oiseaux, et leur patiente paiera !

En effet, les oies, pour faire le plein d’énergie et se préparer à ce long voyage de la migration, se gavent de nourriture, beaucoup plus qu’à l’ordinaire… (le poids de certaines va même jusqu’à augmenter de 50 %). Les Égyptiens comprennent alors que les oies créent elles-mêmes le foie gras en accumulant la graisse dans ce fameux organe, en guide de carburant pour ce long voyage !


C'est ainsi que petit à petit les Egyptiens vont domestiquer et élever les oies et procéder à leur gavage pour obtenir ce fameux foie gras.

Une technique qui perdure à travers les âges


L’essor de l’élevage et du gavage des palmipèdes s'est ainsi développé, mais pas seulement pour des raisons culinaires. Il est également question de répondre à un besoin vital : en effet, la graisse produite par les canards et les oies était aussi un moyen pour les paysans de se nourrir tout au long de l’année. Grâce au confisage, la conservation est facilité, permettant ainsi que faire des provision en prévention des disettes et famines.


20 vues0 commentaire

© 2020 par Terres Gourmandes. Créé avec Wix.com

  • Twitter Clean
  • Facebook Clean